Aromathérapie, Non classé

ZOOM SUR: LA MENTHE

Hello! Aujourd’hui parlons peu, parlons bien, parlons de la menthe! Ou plutôt des menthes puisqu’il en existe différentes variétés: menthe aquatique, menthe poivrée, menthe bergamote seront celles dont nous allons parler dans cet article 🙂

Utilisée depuis la nuit des temps pour ses vertus digestives,la menthe est une plante indispensable dans votre pharmacie naturelle que ce soit en plante sèche ou fraîche qu’en huile essentielle.

MENTHE AQUATIQUE ( mentha aquatica )

Aussi appelée  » menthe à grenouilles  » cette plante mellifère était très appréciée dans le monde celtique, notamment par les druides. Comme son nom l’indique tu trouveras cette espèce de menthe le long des cours d’eau. Elle est très odorante et sa floraison a lieu de juillet à septembre avec de belles fleurs roses ou lilas.

Nos arrières-grands-mères laissaient des bouquets de menthe sur la table lorsqu’elles s’absentaient durant plusieurs jours afin d’assainir l’air de la maison et éviter les odeurs de renfermé.

Le nom gaulois de la menthe était « albolon » ce qui signifie « monde lumineux », ce qui laisse entendre que c’était une plante vénérée par les druides car elle permet d’y voir clair, favorise la concentration, stimule le mental et améliore la digestion. Elle est considérée comme une herbe sacrée du solstice d’été. Dans les temps anciens, la menthe était utilisée pour purifier les lieux chargés d’énergies négatives. Disposer quelques feuilles de menthe dans les coins de votre logis ferait venir les bons esprits….

Maintenant parlons propriétés médicinales: elle est tonique, stimulante, antispasmodique, aphrodisiaque et fortifiante! Elle est très efficace pour activer la digestion, évite la formation de toxines et empêche la putréfaction intestinale. Elle prévient la mauvaise haleine. Elle est calmante tout en étant tonique. Excellente contre la nervosité, l’hépatite virale, les colites, l’entérite, le coryza, la sinusite, les ballonnements, les troubles sympathiques, les migraines, les vomissements, la goutte, les rhumatismes. On l’utilisera alors ainsi: 20gr de plante séchée pour un litre d’eau à raison de 3 tasses par jour. En usage externe, en cataplasme, elle fait des merveilles pour soulager les seins engorgés, les ecchymoses, les eczémas, les furoncles, les ulcères, les abcès, la gale et les dermatoses. En hydrolat elle rafraîchit le teint et soigne les peaux grasses et acnéiques.

A savoir que ces usages fonctionnent aussi avec d’autres variétés de menthe 😉

L’HUILE ESSENTIELLE DE MENTHE BERGAMOTE ( mentha citrata )

  • stimulante glandulaire
  • oestrogen-like ( qui mime nos oestrogènes ) elle régule l’activité ovarienne, antispasmodisue, anti-inflammatoire, antalgique, tonique du système lymphatique
  • lutte contre l’impuissance et la baisse de libido masculine

Contre-indication: ne pas utiliser en cas de maladie hormono-dépendante sans l’avis d’un praticien certifié

L’HUILE ESSENTIELLE DE MENTHE POIVREE ( mentha piperita )

  • décongestionnante hépatique
  • drainage des émonctoires ( foie, reins, intestins ) pour une action détox de l’oraganisme
  • stimulante du pancréas
  • lutte contre les nausées et les vomissements
  • calme les maux d’estomac
  • aide à digérer
  • antispasmodique
  • stimule l’appétit
  • anti-infectieuse et antibactérienne, antiseptique
  • décongestionne le nez
  • lutte contre la congestion de la prostate
  • anti-inflammatoire urinaire et intestinal
  • antalgique puissant, anesthésiante: supprime ou atténue la sensibilité à la douleur
  • calme les démangeaisons
  • virucide et antivirale
  • anti-parasitaire
  • fongicide
  • apaisante, rafraîchissante
  • régule le rythme cardiaque
  • fait baisser la fièvre
  • éloigne les moutiques
  • stimulant général, légèrement aphrodisiaque
  • régulatrice de la zone ovarienne, fait venir les règles
  • empêche les montées de lait chez les femmes venant d’accoucher et ne souhaitant pas allaiter
  • calme maux de tête et migraines
  • anti-fatigue
  • tonique nerveuse: elle redonne de l’énergie
  • utile en cas de baby-blues
  • améliore les performances sportives
  • accélère le déstockage des graisses
  • lutte contre la transpiration excessive
  • aide à se dépasser face aux incohérences de la vie
  • apaise les tempéraments explosifs et l’excès d’émotivité
  • aide à la concentration et à la cognition, favorise le recentrage mental
  • aide à avoir les idées claires, diminue la confusion mentale

Contre-indications:

  • interdite chez l’enfant de moins de 7 ans
  • interdite aux femmes enceintes et aux jeunes mamans allaitantes
  • interdite pour les personnes âgées
  • dermocaustique: toujours la diluer
  • interdite en cas d’hypertension
  • hormon-like
  • provoque une sensation de froid pouvant mener à une hypothermie en cas d’utilisation excessive
  • en utilisation contre les migraines: ne pas appliquer près des yeux! En cas de contact accidentel avec les yeux ne pas rincer avec de l’eau mais avec de l’huile végétale !

RECETTES

  • Purification d’un lieu: remplir un récipient d’eau avec de la menthe et trois poignées de sel et asperger cette eau dans les recoins du logis. Placer quelques gousses d’ail épluchées dans une soucoupe à côté du récipient et laisser agir 24h. Puis jeter l’eau dans les toilettes et l’ail dans une poubelle ou un compost éloignés de votre maison!
  • Boisson chocolat-menthe: 1/2 avocat, 1 banane, 300ml de lait végétal, 2 cuillères à soupe de cacao maigre en poudre, 10 gr de menthe fraîche. Mixer le tout et déguster au petit-déj ou au goûter 🙂
  • Pour arrêter de fumer: par voie orale sur un comprimé neutre ou dans une cuillère à café de miel ou d’huile d’olive verser 1 goutte d’huile essentielle d’orange et 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée à prendre matin et soir les trois premiers jours de l’arrêt du tabac pour calmer les pulsions dues au manque 🙂

Je rappelle que les huiles essentielles ne sont pas sans dangers et qu’il faut toujours demander les conseils d’un praticien certifié 😉

Et voilà! Tu sais tout ( ou presque ) sur la menthe!

Dis-moi en commentaire comment tu l’utilises 🙂

A bientôt 😉

Si cet article te plaît: abonne-toi, like, partage;) et rejoins-moi sur Instagram et Facebook pour d’autres aventures !

Ponctuel
Mensuellement
Annuellement

Faire un don ponctuel

Faire un don mensuel

Faire un don annuel

Choisir un montant

€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00

Ou saisir un montant personnalisé


Votre contribution est appréciée pour continuer à proposer du contenu de qualité! Merci ❤

Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Faire un donFaire un don mensuelFaire un don annuel

PLUS clique ici https://petitgrainettourmaline.fr/boutique/ pour télécharger gratuitement mes dix conseils pour être dans une forme optimale toutes l’année !

Abonnement reçu !

Consultez votre boîte de messagerie pour confirmer votre abonnement à la newsletter.

Publicités
Naturopathie, Non classé

La naturopathie: what is it?

Hello!!

Quand quelqu’un désire la santé, il faut d’abord lui demander s’il est prêt à supprimer les causes de sa maladie. Alors seulement est-il possible de l’aider.

Hippocrate

Etant naturopathe, je ne pouvais pas ne pas écrire un article sur le sujet 😉

Beaucoup d’entre vous connaissent le mot, mais peu savent exactement ce qu’est la naturopathie alors c’est parti je t’explique tout!!!

D’abord allons voir ce qu’on en dit sur internet:  » À l’instar des médecines chinoises ou ayurvédiques, la naturopathie est fondée sur le principe de préservation de l’énergie vitale. Pour se faire, la naturopathie est une synthèse de plusieurs disciplines, cherchant à préserver et optimiser la santé, améliorer la qualité de vie et permettre l’auto-guérison. » d’après le site Doctissimo. L’Union Européenne classe la naturopathie parmi les médecines non conventionnelles et l’OMS parmi les thérapies traditionnelles à l’instar de la médecine chinoise et de la médecine ayurvédique.

La naturopathie ne date pas d’hier puisqu’elle est apparue dans l’Antiquité. On la retrouve chez Hippocrate (460 – 370 avant JC), grand médecin grec du siècle de Périclès, considéré comme « le père de la médecine », qui prônait déjà la diététique associée aux quatre éléments et à la théorie des humeurs qui constituent le corps humain.

Les 5 principes de la naturopathie, établis par Hippocrate sont :

  • en premier lieu ne pas nuire (« primum non nocere »)
  • la nature est guérisseuse (« vis medicatrix naturæ »)
  • identifier et traiter la cause (« tolle causam »)
  • détoxifier et purifier l’organisme (« deinde purgare »)
  • la naturopathie enseigne (« docere ») 

Le naturopathe est un  » coach  » santé qui cherche à optimiser la santé globale d’une personne en quête de mieux-être. Lorsque un dysfonctionnement est présent, il accompagne ce qu’Hippocrate appelait le médecin intérieur: le processus d’auto-guérison. Chacun d’entre nous a des capacités d’auto-guérison et une rééducation autour de ces capacités est nécessaire pour un mieux-être.

« La naturopathie est l’art de rester en bonne santé, d’être acteur de sa santé et de prendre soin de soi par des moyens naturels »

La naturopathie se distingue de la médecine allopathique classique par son concept de globalité. Là où le médecin allopathique s’intéresse à la maladie et aux moyens d’en faire taire ses manifestations, le naturopathe cherche à comprendre et à corriger ce qui fonctionne mal dans le corps du patient ou ce qui en déclenche les manifestations

La naturopathie est une « médecine » holistique: la « médecine » est employée pour soigner le corps dans son intégralité. Le but est d’enseigner aux personnes comment maintenir un bon équilibre et une bonne vitalité à travers son corps et son esprit.

Lors d’un accompagnement le naturopathe cherche à:

  • trouver la cause du problème. Traiter la cause d’un dysfonctionnement peut être long et prend du temps;
  • traiter le patient plutôt que la maladie. Lors de la première consultation, une anamnèse ( questionnaire bilan ) qui dure entre 1h et 1h30 est menée afin de pouvoir connaître au mieux les dysfonctionnements du patient;
  • considérer le patient comme un tout et non comme plusieurs parties;
  • utiliser la prévention pour éviter des désagréments ultérieurs.

« Que ton aliment soit ta seule médecine » (Hippocrate)

Le premiers remèdes sera l’alimentation. En effet parfois, un simple rééquilibrage alimentaire suffit à soulager certains dysfonctionnements. Notons que jusqu’à l’époque de Louis XIV, nous nous nourrissions pour être en bonne santé et non par gourmandise. En effet, épices, herbes, procédés de conservations ( lacto-fermentation par exemple ) étaient reconnus pour leur bonnes actions sur notre corps autant en prévention qu’en curatif. D’autres outils sont utilisés comme la phytothérapie, l’aromathérapie, le magnétisme, l’acupression, la psychologie positive, les élixirs floraux, la gemmothérapie, la lithothérapie ( ce sont ceux que j’utilise majoritairement lors de mes consultations ), l’iridologie, l’homéopatie, la kinésiologie, la réflexologie sont d’autres disciplines utilisées.

La médecine allopathique et les médecines holistiques sont complémentaires. Pour info, un praticien en médecine holistique n’est pas habilité à faire un diagnostic. Seul un médecin allopathique l’est. Je t’encourage à considérer ces deux disciplines comme complémentaires. De même qu’il ne faut jamais arrêter un traitement sans l’avis de son médecin généraliste. Un naturopathe peut te réorienter vers un médecin généraliste quand il le faut.

Pour voir le détail de mes consultations et prendre rendez-vous, clique sur  » accompagnements  » dans le menu du site 😉

Maintenant tu en sais plus sur la naturopathie 🙂

Si tu as des questions n’hésite pas à les mettre en commentaire ou à me contacter en privé via le formulaire de contact 🙂

A bientôt

PS: clique ici https://petitgrainettourmaline.fr/boutique/ pour télécharger mes 10 conseils pour être en forme toute l’année !!!!

Abonnement reçu !

Consultez votre boîte de messagerie pour confirmer votre abonnement à la newsletter.

Publicités